Rechercher
Résultat de votre recherche

Les 7 erreurs à éviter lorsqu’on vend son bien

Posté par 0ga5y le janvier 16, 2024
0

Vendre son bien immobilier est une tâche plus ou moins aisée. Le contexte de la vente, le type de bien ou le secteur peuvent influencer fortement votre capacité à vendre vite votre propriété.

Depuis 2012, j’ai rencontré des milliers de propriétaire vendeur dans leurs projets immobiliers.

Aujourd’hui, je vous partage un TOP 7 des erreurs à éviter lorsque l’on vend son bien immobilier.

(Cet article se veut intemporel. Je ne partagerais donc que des erreurs que les propriétaires vendeurs font régulièrement, quelques soit les époques)

Erreur #1 : Vouloir cacher les défauts de son bien

Beaucoup de propriétaires vendeurs craignent que les défauts de leur habitation freinent la vente ou diminuent fortement le prix. Donc ils font le choix de cacher certains défauts aux acheteurs.

⚠️ GRAVE ERREUR ⚠️

La transparence est une vertu lors de la vente de son bien immobilier. Un acheteur aura plus tendance à faire une offre sur un bien dont il sait tout plutôt que sur une habitation qui comporte des zones d’ombres.

Comment faire pour présenter les défauts d’un bien sans dévaluer son bien ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous en fonction de la problématique : 

– Votre bien demande une réparation que vous ne pouvez assurer : effectuez des devis par des professionnels

– Votre habitation comporte des particularités pouvant limiter le nombre d’acheteur potentiel : faites des défauts une force. Et n’oubliez jamais qu’un défaut pour vous est peut-être un avantage pour l’acheteur.

MOMENT ANNECDOTE : « Il y a quelques années de cela, je vendais un bien situé proche d’une sortie d’autoroute. Le prix étant intéressant au vu de la situation de la maison, le nombre de visite était important. Seul problème : le bruit.

Jusqu’au jour où les personnes qui sont venues découvrir la maison avec moi (et qui allaient devenir les futurs propriétaires de la maison) ont dit : « C’est vrai qu’on entend bien l’autoroute, mais c’est primordial pour moi de pouvoir y accéder rapidement pour partir au travail. ».

Le défaut est devenu une qualité.

Erreur #2 : Sous-estimer ou surestimer son bien immobilier

Ah la fameuse question de l’estimation. Elle se pose forcément à vous quand vous décidez de lancer la vente de votre bien immobilier.

Cette notion peut-être simple pour vous ou comme un casse-tête !

Voici les options qui s’offrent à vous lorsque vous décidez du prix de vente de votre bien : 

J’estime mon bien immobilier au prix juste

Vous avez fait appel à un professionnel de l’immobilier, qui a réalisé pour vous une estimation de votre logement en fonction de son emplacement, de ses caractéristiques, de ses qualités et de ses défauts tout en prenant en compte les biens vendus et à vendre dans le quartier… BREF : Le prix est juste et justifié.

Vous vendez votre habitation dans les meilleures conditions possibles à un acheteur que vous avez pu choisir entre les différentes personnes intéressées par votre bien et vous ressortez de cette expérience satisfait et comblé.

Je sous-estime mon bien immobilier

Vous pensez être dans le vrai lors de la mise en vente et vous vendez rapidement puisque vous êtes en dessous du prix moyen observé dans votre quartier.

Ou vous vous trompez totalement.

Le prix est trop bas et les acheteurs se méfient. Ils pensent que votre bien présente des défauts que vous ne voulez pas énoncer et les visites commences à se faire de plus en plus rare.

Je surestime mon bien immobilier

Vous vous fiez à votre instinct, à l’avis de vos proches ou tout simplement à ce que vous souhaiteriez récupérer comme somme d’argent sans prendre en compte les facteurs importants pour estimer un bien immobilier.

Les visites se font rares, mais ce n’est pas grâce puisque vous n’êtes pas pressé.

Et le temps passe.

Et votre bien dévalue puisqu’il apparaît aux yeux des acheteurs comme un bien qui ne se vend pas et qui par supposition, doit avoir un problème.

Vous finissez par baisser le prix, mais il est trop  tard. Le mal est fait. 

In fine, vous finissez pas vendre votre habitation en dessous du prix initial que vous auriez pu espérez si vous aviez mis en vente au bon prix.

À vouloir plus, vous avez eu moins.

Erreur #3 : Confier son bien à plusieurs agences immobilières

Il y a des légendes tenaces dans l’immobilier et l’une de ces légendes fait partie des 7 erreurs à éviter lorsque l’on vend son bien immobilier : Croire que plus le nombre fait la force.

Sachez que les agences immobilières ou les agents immobiliers ont tous les mêmes clients.

Ce qui fera la différence entre un agent immobilier ou un autre, ce sera sa capacité à répondre à toutes vos exigences.

De plus, multiplier les intermédiaires vous rendra la tâche plus difficile et deviendra contre productif.

J’ai réalisé une vidéo à ce sujet. Vous pouvez la consulter en cliquant ici.

Erreur #4 : Ne pas avoir effectué les diagnostics de votre bien avant la mise en vente

Saviez-vous que 1 vente sur 3 de particulier à particulier n’aboutit pas ?

La raison principale à cela ?

Les vendeurs présentent les diagnostics immobiliers trop tardivement aux acquéreurs qui prennent peur et se rétractent.

Pourquoi se rétracte-t-il ?

En ce début d’article, je vous ai parlé de transparence.

Afin de gagner la confiance d’un acheteur il faut montrer patte blanche et lui donner toutes les informations utiles à sa prise de décision.

Une fois tous les éléments en main (ou en tête, comme vous préférez), il prend sa décision.

En fournissant les diagnostics après la prise de décision, l’acquéreur remet en cause les raisons qui l’on poussait à vous faire une offre et la moindre anomalie présente dans les diagnostics immobiliers fera naître en lui une méfiance dont il ne pourra plus se libérer.

Morale de l’histoire : effectuez vos diagnostics avant de mettre en vente

J’ai écris un article à ce sujet ➡️ Les diagnostics à réaliser pour vendre son bien immobilier 

Erreur #5 : Faire de la publicité avec des photos de mauvaise qualité

86% des acheteurs clics sur une annonce immobilière grâce à deux facteurs : le prix et la photo.

Réaliser des photos de qualité est primordial si vous souhaitez vendre votre bien immobilier au meilleur prix et dans les meilleures conditions.

C’est pour cela que je m’attache toujours les services d’un photographe professionnel et que j’offre même un supplément à mes clients afin de leur permettre de sortir leur épingle du jeu.

Erreur #6 : Accepter toutes les visites

Lorsque je mets un bien en vente, je refuse plus de la moitié des visites. Vous devriez faire de même.

Il est tentant de faire visiter son bien à toutes personnes répondant à notre annonce immobilière.

Or, cette stratégie peut rapidement devenir chronophage et vous vous rendrez compte que beaucoup de visites sont inutiles.

En effet, comme évoqué dans l’erreur #5, la plupart des acheteurs ne regardent que le prix et les photos. Même pas la description de l’annonce !

Prenez donc le temps de questionner vos potentiels acheteurs afin de connaître leur motivation, leurs critères de recherche et…

La dernière chose à connaître est l’erreur #7.

Erreur #7 : ne pas vérifier le financement des acheteurs

C’est l’erreur qui a la plus grave conséquence.

Cela peut paraître évident quand on le lit, et pourtant cela ne l’est pas pour beaucoup de propriétaire vendeur.

C’est délicat de parler d’argent, notamment avec des personnes que l’on ne connaît pas.

Cependant, c’est primordial !

Pour vous, et votre projet futur. Et pour les acheteurs qui n’ont peut-être pas pris le temps de vérifier leur capacité d’emprunt et qui vont se lancer dans un projet qui n’aboutira pas.

C’est pour cela que je vérifie 100% des financements de mes clients acheteurs avant de démarrer nos visites.

Vous connaissez dorénavant les 7 erreurs à éviter lorsque l’on vend son bien immobilier.

Je compte sur vous pour me dire en commentaire ce que vous avez pensez de cet article.

Et je vous invite à le partager à une personne de votre entourage que cela pourrait intéresser.

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

  • Recherche avancée

    0 € à 5.600.000 €

  • Nos types de biens

Comparer les annonces

Obtenez la valeur de votre bien

2 minutes suffisent

Obtenez une pré-estimation de votre bien grâce à notre estimateur en ligne